Le kéfir d'eau: Préparation

Ustensiles pour la culture du kéfir d'eau

Pour environ 0,8 litre de kéfir en 24h

Préparation

  1. Nettoyer le bocal de 1 litre. Bien le rincer, de sorte à ce qu'il ne reste plus de produit de nettoyage.
  2. Ajouter 100 g de grains de kéfir d'eau.
  3. Ajouter de l'eau en laissant de la place pour la figue séchée et le citron.
  4. Ajouter 2 cuillères à soupe de sucre. Mélanger brièvement avec une cuillère en plastique (ou le manche propre en plastique de la cuillère métallique).
  5. Ajouter 1 figue séchée et un demi-citron. Le liquide est alors à environ 2-3 cm au-dessous du bord.
    Si c'est la première fois après avoir reçu les grains de kéfir ou après l'avoir stocké quelques temps au réfrigérateur, le faire sans citron/fruit, car c'est mieux de jeter la première récolte de kéfir.
  6. Fermer le bocal et le mettre dans un endroit non exposé au soleil. Vous pouvez même le laisser dans un placard.
  7. Patienter 24h.

Récolte

  1. Certains disent qu'on peut récolter dès que la figue remonte à la surface. Moi je le fais simplement chaque jour ou chaque 2 jours, à la même heure, selon mon goût et les quantités.
  2. A l'ouverture du bocal, vous entendrez un légère pression qui s'évacue et verrez quelques bulles monter à la surface.
  3. Retirer le fruit et le citron. Presser le jus de citron dans la bouteille.
  4. Filtrer ensuite le contenu du bocal avec la passoire et entonnoir plastique dans une bouteille.
    Si c'est la première fois après avoir reçu les grains de kéfir ou après l'avoir stocké quelques temps au réfrigérateur, c'est mieux de jeter la première récolte de kéfir.
  5. Fermer rapidement la bouteille, pour conserver le gaz carbonique qui fait pétiller le kéfir.
  6. Mettre au réfrigérateur: le kéfir est meilleur froid.
  7. Rincer une fois les grains à l'eau courante froide. Filtrer avec la passoire.
  8. Jeter les grains de kéfir en trop, si nécessaire (à chaque fois, la croissance est d'environ 10%).
    Ou donnez-les à quelqu'un d'autre. Ou mieux, mangez-les, vu que c'est un concentré de pro-biotiques, donc encore plus efficace.
    !! Ne pas laisser de manière prolongée les grains à l'air libre, car sinon ils meurent et ne feront plus rien à votre eau sucrée ensuite!
  9. Recommencer la préparation. Pour ma part, je ne sors les grains pour le nettoyage du bocal que chaque 1 ou 2 semaines.

Ajustement


Matériel nécessaire, en détail

Bocal de 1 litre, semi-hermétique
  • Un bocal avec un joint en caoutchouc est le mieux, car il n'est pas 100% étanche et évite donc les surpressions.
  • Par contre, il maintient toute de même une partie du gaz carbonique de la fermentation à l'intérieur, ce qui permet au kéfir obtenu d'être légèrement pétillant.
Grains de kéfir
  • 100 g de grains de kéfir d'eau permettent de préparer environ 1 litre de kéfir en 24h.
  • Par analogie, et approximativement :
    •   50 g + 48h = 1 litres de kéfir
    • 200 g + 24h = 2 litres de kéfir, etc.
    • s'il fait plus chaud, ça va plus vite, donc il faut mettre un peu moins de grains
    • à vous de trouver au fil du temps, à l'oeil, la hauteur nécessaire au fond de votre bocal
Eau
  • Si votre eau de robinet est potable, utiliser la. En Suisse, en général aucun problème.
  • Si le kéfir croît, c'est que l'eau lui convient.
  • Sinon, il se peut que l'eau soit trop chlorée, et tue les grains de kéfir. Essayer alors quelques temps avec de l'eau minérale non gazeuse, pour voir ce qu'il en est. Si ça ne va pas mieux, c'est que les grains de kéfir sont peut-être endommagés... ou alors voir les autres raisons possibles, plus bas.
Sucre
  • C'est la nourriture et la base de travail pour les grains de kéfir d'eau.
  • 2 cuillières à soupe de sucre (env. 20 grammes).
  • A vous de choisir entre sucre blanc, sucre brun, bio, etc. Mais en tous les cas, pas d'édulcorant!
  • Vu que je prépare moi-même ce kéfir dans le but d'avoir quelque chose de sain et naturel, je préfère le sucre de canne brun, qui contient plus de minéraux que le sucre raffiné (blanc) et requiert moins d'énergie pour sa préparation.
  • Je le choisis bio, de surcroît, pour minimiser les pesticides. En outre, comme je n'aime pas l'exploitation des producteurs et travailleurs des pays en voie de développement,  je  prends un article ayant le label Max Havelaar (liens pour la Suisse, la Belgique, la France ou le Canada).
Cuillère à soupe
  • Pour doser le sucre.
  • Si vous en avez une entièrement en plastique, c'est mieux, car il faut éviter tout contact entre du métal et les grains de kéfir; ça les endommage.
Passoire et entonnoir en plastique
  • Pour récolter le kéfir dans une bouteille, à partir du bocal, en retenant les grains de kéfir dans celui-ci.
  • Pas de métal; ça endommage les grains de kéfir.
Un demi citron
  • Donne une partie du goût au kéfir.
  • De préférence non-traité, car la peau d'un citron standard est recouverte d'une couche de produit chimique conservateur. On en trouve en grande surface, par exemple à la Migros, en Suisse.
  • J'avoue que souvent je prends des citrons normaux et que je les lave bien à l'éponge rugueuse. Je sais qu'il reste une partie du produit...  mais les citrons non traités ne sont pas toujours facile à trouver et ne se conservent pas aussi bien... D'autre part, durant toute mon enfance, mes mère et grand-mère a utilisé des citrons standards, et cette dernière a vécu jusqu'à un âge avancé.
Fruit sec
  • Donne une partie du goût au kéfir.
  • au choix: 1 figue séchée, 1-2 abricots séchés, 1-2 pruneaux secs, 40 raisins secs, mangues séchées, ... faites vos essais.
  • Par contre, lorsque vous utilisez quelque chose pour la première fois, soyez prudents: s'il y a des agents conservateurs, ils se peut qu'ils soient toxiques pour les kéfir!
    Donc, avant de les tester, retirer une partie de kéfir et le conserver dans un récipient au réfrigérateur 1 ou 2 semaines, par sécurité, avec peu de sucre. Ainsi, si votre nouveau type de fruit frais "tue" votre kéfir du bocal, vous aurez de quoi recommencer.